Abbaye de Montmajour

Une communauté de moines bénédictins s’est installée au Xe siècle, sur le Mont Majour – le “grand Mont” -, à proximité de la ville d’Arles. Au XIe siècle les moines construisent une chapelle, la Chapelle Saint-Pierre, puis une église abbatiale. Ensuite s’y ajoutera une Chapelle-reliquaire au XIIe siècle.

L’Abbaye gouvernait spirituellement cinquante-six prieurés de la vallée de l’Isère à la Méditerranée. Au cours de la Guerre de Cent ans (1337-1453) l’abbaye est fortifiée. Au XVIIIe siècle,  un nouveau monastère s’ajoute à cet ensemble architectural : la congrégation de Saint-Maur a rétabli l’observance de la règle de saint-Benoît et renforcé la puissance et le rayonnement intellectuel de cette abbaye.

L’ensemble est aujourd’hui classé Monument historique et accueille des Expositions de Photographie dans le cadre des Rencontres d’Arles.